LE LITTORAL (Suite)


                                                   
Rochers et falaises  
falaises , grande terre, guadeloupe
Environ 345 km de nos côtes sont formées de falaises, différentes cependant selon leur localisation
Les falaises calcaires, qui bordent surtout la côte est, sont élevées et battues par les vents océaniques.
La végétation ne trouve pas de bonnes conditions  et prend des formes rampantes ou prostrées:
teigne bord de mer, liane sècheviolette bord de mer, la fleur soleil ou tiraille, romarinherbe mal tête s'accrochent aux roches.
Ernodea littoralis, barre de cadoue, grande terre, guadeloupeviolette BdeM , Eupatorium integrifolium, TGT3, grande terre, guadeloupeBorrichia arborescens, tiraille, pointe des chateaux, guadeloupe
 En arrière, frangipaniers blancs, raisiniers et poiriers sont ratatinés .
Plumieria alba, les saintes, guadeloupeKalanchoe pinnata, morne morel, les saintes,
Seules les cactées et les agavacées sont à l'aise: cactus cierge, tête à l'anglais, raquettes volantes, agaves
Agave, Agave karatto,DésiradePilosocereus royeni, les saintes, guadeloupe
Melocactus intortus, les saintes, guadeloupeOpuntia dilenii, grande terre, guadeloupe
Sur les falaises volcaniques, les bas sont souvent lisses et dépourvus de végétation.
Des cactées s'accorchent dans les éboulis et un peu au-dessus,
se développe une bande arbustive rabougrie qui laisse place à la forêt sèche.
 
Les falaises latéritiques
 falaise, capesterre, basse terre, guadeloupe,
On rencontre aussi un autre type de falaises, moins élevées. Ce sont les falaises latéritiques, formées de matériaux issus de l'altération des roches volcaniques sous l'action de la pluviométrie. On les trouve sur la côte est de la Basse Terre vers Capesterre Belle eau.
On y trouve, au pied, des plantes de plage: amandiers, poiriers, catalpas, Bouton d'or, yeux à bourrique...
Amandier, Terminalia catappa, arbre, Pointe à bacchusTabebuia heterophylla, MaisoncelleBouton d`or, Wedelia calcina, Désirade
et au dessus, dès le replat, commence la forêt sèche.

 LA FAUNE DU LITTORAL